Raspberry Pi 3 : découverte et configuration

Nous voici déjà à la 3ème génération de ce fabuleux petit ordinateur qu’est le Raspberry Pi 3. Il y a déjà de très nombreux tutoriels sur internet expliquant la mise en route d’un Raspberry Pi 3, nous allons survoler ces étapes et réaliser quelques réglages bien utiles au quotidien. Dans cet article nous allons essayer d’utiliser le moins possible les lignes de commandes afin de rendre encore plus accessible le Pi aux débutants.

Pour ceux qui découvrent le Raspberry Pi 3

Pour ceux qui découvrent le Raspberry Pi, l’idée de la fondation est de proposer un ordinateur très économique sous la forme d’une carte électronique. Ce projet a trouvé echo dans de très nombreux domaines (éducation, Maker, pays émergeants…) et s’est déjà vendu à plus de 8 millions d’exemplaires dans le monde. Pour équiper votre Pi, quoi de mieux que de recycler vos anciens matériels (clavier, souris, écran ou téléviseur).

Coté alimentation, une simple alimentation 5 Volts (smartphone, tablette…) est suffisante à condition qu’elle délivre au moins 2A (de préférence 3A si vous utilisez votre RPI comme box domotique). Si vous observez des instabilités, l’impossibilité de réveiller votre Pi après une mis en veille… ne cherchez pas plus loin. Pour ma part, j’utilise une alimentation 5 Volts – 2.4A d’un ancien iPhone.

Le Raspberry est livré sans disque dur. Pour fonctionner, le système d’exploitation et vos fichiers seront stockés sur une carte SD. Il est donc conseillé de choisir une carte SD de bonne qualité et très performante pour ne pas ralentir votre Pi. L’idéal est d’avoir une carte au standard SDHC (classe 10) pouvant atteindre au minium 80 Mo/s. Même si le système d’exploitation peut s’accommoder de 2Go, compte tenu du prix des cartes SD, autant opter pour une carte de 16Go ou 32 Go directement.

Pour brancher votre écran, vous avez plusieurs possibilités :

  • Vous avez un téléviseur ou un écran HDMI. C’est le cas idéal, vous avez juste besoin d’un câble HDMI
  • Votre téléviseur ou votre écran possède uniquement une entrée vidéo composite (connecteur jaune). Utilisez la sortie composite du Pi
  • Vous avez un moniteur équipé uniquement d’un connecteur D-SUB ou DVI. Il faudra faire l’acquisition d’un adaptateur HDMI->DSUB ou HDMI->DVI

Enfin, il est conseillé d’installer votre Pi 3 dans un petit boitier pour le protéger un minimum des aléas du quotidien…

Quelques liens commerciaux utiles pour équiper votre Raspberry Pi 3

raspberry pi 3 raspi 3 Raspberry Pi 3

Environ 40€

caddy
convertisseur hdmi vga Adaptateur HDMI vers DSUB (VGA)

Environ 13€

caddy
convertisseur hdmi dvi Adaptateur HDMI vers DVI

A partir de 6,99€

caddy
case raspberry pi 3 Boitier pour Raspberry Pi 3

A partir de 6,99€

caddy
carte sd Carte SD 8 Go SDHC Classe 10

A partir de 6,90€

caddy
chargeur raspbery pi 3 5v 3000ma Alimentation 5V – 3000mA

Environ 11€

caddy

Pour vous équiper, si vous pouvez réutiliser des anciens matériels (clavier, souris, moniteur), comptez sur un budget minimum de 76€ (Pi, chargeur, SD 16 Go et boitier). Par rapport au Raspberry Pi 2, vous faites l’économie des adaptateurs WiFi et Bluetooth.

Coté performance, le Raspberry Pi embarque maintenant des composants beaucoup plus puissants et plus de connectivité. Il est 10 fois plus puissant que le 1er Raspberry Pi et 4 fois plus puissant que le Raspberry Pi 2.

  • Processeur ARM Cortex-A53 (BCM2837) – 1.2GHz – 64 bits – 4 coeurs
  • 1Go Mémoire vive
  • Connecteur d’extension (GPIO) 40 broches (I2C, UART, SPI, E/S 3v3)
  • 4 ports USB 2.0
  • 1 sortie vidéo HDMI 1.3a
  • 1 Ethernet 10/100
  • 1 prise jack audio/vidéo
  • Bluetooth BLE (BCM43438)
  • WiFi 802.11 b/g/n (BCM43438)
  • 1 connecteur CSI pour caméra
  • 1 connecteur pour écran tactile

Préparer la carte SD

Coté système d’exploitation nous avons le choix entre plusieurs solutions. Ce qui est génial avec le Raspberry Pi, c’est qu’il suffit de changer de carte SD pour démarrer sur un autre OS.

Quel OS choisir pour son Raspberry Pi 3

Si vous débutez avec le Raspberry Pi (et donc sous Linux), le mieux de d’opter pour Raspbian. Son interface graphique n’est pas ce qu’il y a de plus moderne mais vous allez rapidement trouver vos marques. L’essentiels de logiciels sont déjà présents (Libre Office, ).

Si vous souhaitez utiliser votre Pi pour réaliser un media center, optez pour OSMC.

Formater la carte SD

Même si votre carte SD est neuve, le mieux est de la formatter avant de copier les fichiers d’installation. Il est recommandé d’utiliser le logiciel de formatage développé par la SD Association. Il est disponible pour Windows (lien de téléchargement) et pour Mac OS X (lien de téléchargement).

SDCard formater raspberry Pi

Préparer la carte SD

Le solution la plus simple (sans avoir à utiliser un utilitaire ou des lignes de commandes) et d’utiliser Noobs. Avec un Raspberry Pi 3 qui dispose d’une carte WiFi intégrée prenez directement la version complète (page de téléchargement de Noobs). L’archive ZIP pèse un peu plus d’1 Go. Une fois récupéré, décompressez le Zip et copiez l’intégralité de son contenu sur la carte SD fraîchement formatée.

Premier demarrage du Rasperry Pi

C’est le moment de démarrer votre Pi. Insérez la carte SD dans le lecteur et mettez le sous tension.

Attention. Ne débranchez jamais votre Pi sans l’avoir au préalable éteint (fait un shutdown) sous peine de détériorer (de manière irréversible) la carte SD, et tout son contenu !

En choisissant Noobs comme installeur, nous avons droit à une interface graphique qui va nous permettre de choisir la version de l’OS désirée, vous pouvez même changer la langue de l’interface en sélectionnant le français dans le menu en bas de l’écran.

 raspberry pi 3 noobs changer langue

Maintenant que votre interface est en français, connectez vous à votre réseau WiFi.

2 raspberry pi 3 noobs connexion réseau wifi

Une fois connecté à internet, Noobs actualise la liste des distributions disponibles. Vous devriez au moins avoir Raspbian, OpenELEC, Data Partition, OSMC et Windows 10 IoT Core dans la liste. Sélectionnez Raspbian puis cliquez sur Installer.

Comme vous pouvez le constater, il est même possible d’installer Windows 10 IoT. Attention, ce n’est pas une version de Windows 10 adaptée au Pi. En fait, c’est une version allégée de Windows 10 qui permet de faire fonctionner des programmes développées avec Visual Studio de Microsoft depuis un autre ordinateur. Nous découvrirons Windows 10 IoT dans un prochain article.

raspberry pi 3 noobs choix distibution raspbian

La durée d’installation va dépendre de votre débit internet. Comptez environ 30 minutes.

raspberry pi 3 installation raspbian distribution

Une fois l’installation terminée, vous pouvez redémarrer votre Pi.Raspberry Pi 3 installation terminée

Ajuster les réglages

Au premier démarrage de votre Raspberry Pi 3, vous avez du vous rendre compte de l’absence de l’utilitaire de configuration habituel sur Windows, Mac OS X et Linux. Il faut donc nous falloir procéder aux réglages uns à uns et mettre à jour le système pour profiter de toutes les nouveautés du Pi 3.

Configurer l’interface et le clavier en Français

Au premier démarrage, votre Pi est configuré en Anglais et le clavier en qwerty ce qui n’est pas très pratique. Pour tout mettre en Français, ouvrez le Menu puis Preferences -> Raspberry Pi Configuration et allez dans l’onglet Localisation.

Cliquez sur Set Locale…

Choisissez fr (French) en face de Language et Fr (France) en face de Country

raspberry raspbian configurer interface en francais

Votre Pi doit redémarrer pour prendre en compte les modifications.

Une fois redémarré, ouvrez le Menu -> Préférences -> Clavier et souris

Allez dans l’onglet clavier et cliquez sur Keyboard Layout…

raspberry pi 3 raspi 3 configurer clavier azerty francais
Dans la liste qui s’affiche, choisissez France en dessous de la colonne Country et cherchez le clavier qui s’approche le plus du vôtre dans la colonne Variant.

Validez. Votre clavier est maintenant en AZERTY.

Réglage de l’heure

Le Raspberry Pi n’a aucune batterie lui permettant de conserver le réglage de la date et de l’heure. Votre Pi ira se mettre à l’heure tout seul sur internet. Pour que cela fonctionne, vous devez configurer le fuseau horaire qui correspond à votre région dans l’Utilitaire de Configuration du Raspberry Pi (Menu -> Préférences) en allant dans l’onglet Localisation.

Activer le WiFi

L’activation du WiFi est automatique si vous installez Raspbian à l’aide de Noobs ou depuis le dépôt officiel.

Activer le bluetooth

Par défaut le bluetooth n’est pas activé sur Raspbian. Contrairement au WiFi, il n’y a aucun outil graphique pour configurer le Bluetooth. Ouvrez le terminal (l’icône se trouve à gauche du menu) et exécutez les commandes suivantes les unes après les autres.

 

puis

 

Ces deux commandes vont mettre à jour Raspbian ainsi que tous les packages installés sur votre Pi. Ces deux opérations peuvent prendre pas mal de temps en fonction de votre débit internet (comptez environ 30 minutes).

Maintenant nous allons installer le gestionnaire graphique Bluetooth. Pour cela, on commence par installer pi-bluetooth . S’il est déjà présent sur votre Pi, rien de plus ne sera installé.

 

Puis l’utilitaire graphique blueman.

 

Pour terminer, redémarrer votre Pi à l’aide de la commande

 

Une fois que votre Pi a redémarré, vous devriez avoir une nouvelle icône dans le coin supérieur droit avec le symbole du bluetooth. Si ce n’est pas le cas, allez dans Menu -> Préférences -> Gestionnaire Bluetooth. Maintenant, l’icône devrait être présente dans le coin supérieur droit.

raspberry pi 3 raspi 3 gestionnaire bluetotth

Jumeler votre Raspberry Pi à un autre appareil en bluetooth

Une fois le bluetooth correctement configuré, nous allons pouvoir le jumeler à un autre appareil. Pour cela, vérifions que notre Pi peut être « découvert » par les autres appareils à proximité. Ouvrez le Gestionnaire Bluetooth en vous rendant dans Menu -> Préférences.

Dans le menu « Adaptateur », cliquez sur Préférences.

Vous avez 3 choix possibles

  • Cachez votre Pi des autres appareils (dans ce cas il est préférable de désactiver le bluetooth pour réduire la consommation)
  • Toujours visible
  • Temporairement visible. Vous pouvez ajuster la durée durant laquelle votre Pi est visible

Enfin vous pouvez changer le nom attribué à votre Pi.

raspberry pi 3 raspi 3 bluetooth blueman adaptateur visibilité

Avant de pouvoir vous connecter à l’autre appareil, celui-ci doit aussi être prêt. Pour cet article, nous allons coupler le Pi à une tablette Android. Au préalable, allez dans les réglages et activez le Bluetooth. Dans le menu,  tapez sur Délai de visibilité et indiquez votre délai.

Ceci fait, nous pouvons coupler le Pi à la tablette Android. Si vous demandez le jumelage depuis la tablette, vous devrez accepter celui-ci sur le Pi via une notification qui apparaitra dans le coin supérieur droit de l’écran.

raspberry pi 3 raspi3 jumeler bluetooth

Transfert de fichier

Maintenant que nos deux appareils sont couplés, nous pouvons envoyer un fichier. Cliquez sur l’icône du gestionnaire de Bluetooth et choisissez « Envoyer des fichiers à l’appareil… ». Choisissez l’appareil avec lequel votre Pi est couplé dans la liste. Sélectionnez le ou les fichiers à envoyer à l’appareil puis validez.

Allez sur l’appareil et confirmez que vous acceptez de recevoir les fichiers. Une notification est apparue dans la barre supérieure ou au milieu de l’écran si vous utilisez iOS.

Changer le mot de passe de l’utilisateur pi

L’utilisateur par défaut, Raspbian est configuré avec un premier utilisateur appelé « pi ». Le mot de passe du compte pi est raspberry. Pour augmenter la sécurité de votre Raspberry, il est conseillé de modifier le mot de passe par défaut. Pour cela, ouvrez le Terminal et saisissez la commande suivante pour ouvrir le logiciel de configuration de votre Raspberry Pi 3.

 

Sélectionnez l’option « change_pass » et appuyez sur ok.

Saisissez à deux reprises votre nouveau mot de passe et validez

Terminez l’opération en appuyant sur « Finish ».

Les logiciels installés sur Raspbian

Raspbian est livré avec tout le nécessaire pour commencer à travailler comme sur un ordinateur classique.

Pour la bureautique, c’est la suite LibreOffice qui est installée dans son intégralité (Base, Calc, Draw, Impress, Math et Writer).

Coté navigateur internet, c’est Epiphany. Il est simple et efficace. Il permet la navigation privée, la gestion de signets. Respect de la vie privée oblige, c’est duckduckgo qui remplace google.

Le Pi n’a pas conçu pour le jeu (ou du moins pas pour faire tourner les derniers jeux en 3D), Minecraft pour Pi est installé.

Enfin, coté Programmation, l’offre est beaucoup plus importante comme vous pouviez vous en douter. Vous pourrez découvrir le Python (version 2 et 3), le Java avec Blue J et Greenfoot, Mathematica, Sonic Pi (avec des tutos en Français intégrés), Scrath pour apprendre à programmer avec des blocs et enfin Node-Red, similaire à Scratch (mais plus évolué) qui nous découvrirons ultérieurement.

Nous voici déjà à la 3ème génération de ce fabuleux petit ordinateur qu'est le Raspberry Pi 3. Il y a déjà de très nombreux tutoriels sur internet expliquant la mise en route d'un Raspberry Pi 3, nous allons survoler ces étapes et réaliser quelques réglages bien utiles au quotidien. Dans cet article nous allons essayer d'utiliser le moins possible les lignes de commandes afin de rendre encore plus accessible le Pi aux débutants. Pour ceux qui découvrent le Raspberry Pi 3 Pour ceux qui découvrent le Raspberry Pi, l'idée de la fondation est de proposer un ordinateur très économique sous la…

Récapitulatif

Performances - 10
Connectivité - 9
Prix - 10
Simplicité d'installation - 7
Simplicité d'utilisation / logiciels proposés - 9

9

/10

Le Raspberry Pi 3 dispose maintenant d'une puissance largement suffisante pour travailler et développer vos projets au quotidien. L'ajout du WiFi et du Bluetooth est un réel plus (moins cher, plus compact). Pré-configurer le bluetooth pour le Pi 3 serait également un réel plus pour les débutants.

User Rating: Be the first one !