Accueil | Niveau de difficulté | Confirmé | Comment compiler Armbian pour Orange Pi, Banana Pi, CubieBoard…

Comment compiler Armbian pour Orange Pi, Banana Pi, CubieBoard…

Armbian propose au téléchargement des images prêtent à être installées sur carte SD, mais il est également possible de compiler soi même le système Linux pour de nombreux Mini PC carte dont les Orange Pi. En décembre 2016, le noyau Linux est passé à la version 4.9 ce qui va améliorer la prise en charge des SoC (microprocesseurs) Allwinner qui équipent les Orange Pi. C’est l’association de faire les premiers tests sur cette branche. Nous allons voir comment créer un machine virtuelle à l’aide de Virtual Box fonctionnant sous Ubuntu 16.04 LTS, installer les outils de compilation Armbian et créer une image pour un Orange Pi Plus 2E (comparatif de la gamme Orange Pi à lire ici). Ca peut paraître un peu effrayant comme ça, mais en fait tout se fait tout seul après avoir sélectionné la configuration désirée. On doit ce travail à Igor Pečovnik.

Configuration requise pour compiler Armbian

Pour compiler Armbian, nous allons avoir besoin d’une machine fonctionnant sous Linux, Igor préconise Ubuntu 16.04 x64. Si vous n’avez pas de PC fonctionnant sur Ubuntu, ce n’est pas grave, on va en créer un sous la forme d’une machine virtuelle ou un Docker (temporairement). On a donc plusieurs solutions possibles

Vous l’avez compris, on va créer une machine virtuelle à l’aide de VirtualBox, un logiciel de virtualisation Open Source et gratuit soutenu par la société Oracle. Coté configuration, il est préférable d’avoir un PC ou un Mac avec au moins 4GB de Ram de manière à pouvoir en allouer au moins 2 à la machine virtuelle. Pour ce tutoriel, j’ai utilisé un Mac Mini (Late 2012) équipé d’un i7@2.3Ghz et 4Go de Ram. C’est loin d’être une machine dernier cri mais j’arrive à compiler une image en 30 minutes environ (après la première compilation qui dure…quelques heures car il faut télécharger tous les sources et compiler toutes les librairies Linux). Ce Mac tourne sous macOS Sierra (10.12.1). En conclusion, pas besoin d’avoir une machine surpuissance pour y arriver !

Créer une machine virtuelle Ubuntu 16.04 LTS

Installez la version de VirtualBox qui correspond à votre machine. La page de téléchargement se trouve ici.

virtualbox

Profitez-en pour installer le pack d’extension permettant de gérer l’USB 2.0 et 3.0 ce qui vous permettra de préparer la carte SD à l’aide d’Etcher à la fin de la création de l’image. Une fois télécharger, il suffit de lancer l’exécutable pour ajouter l’extension à VirtualBox.

Ensuite aller récupérer l’image d’Ubuntu 16.04 version Desktop ici. Le choix de la langue se fait au moment de l’installation.

Une fois récupéré, lancez VirtualBox et cliquez sur Nouvelle

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Nommez la machine, par exemple Ubuntu 16.04. VirtualBox est capable de pré-selectionner le type de système et la version. Faites suivant

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Indiquez 2048Mo pour la taille de la mémoire (ou plus si vous voulez). Il est possible de modifier la quantité de mémoire à n’importe quel moment (lorsque la machine virtuelle est arrêtée).

Choisissez l’option Créer un disque dur virtuel maintenant puis Créer.

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Choisissez le type de disque dur. Par exemple le type VDI, le format standard de Virtual Box.

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Je vous conseille de créer un disque dont la taille est dynamique, c’est à dire qu’elle augmente au fur et à mesure des besoins d’Ubuntu. Comme toutes les sources doivent être téléchargées puis compilées, cette option est toute indiquée.

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Créer un disque dur virtuel d’au moins 30GB pour plus de confort.

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Appuyez maintenant sur démarrer (flèche verte).

Dans la boite de dialogue qui s’ouvre, indiquez le chemin de l’image d’Ubuntu (elle se trouve dans le dossier téléchargements) puis Start

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Le programme d’installation d’Ubuntu démarre comme sur un Live CD (c’est à dire une version que l’on peut démarrer depuis un CD ou une clé USB pour tester Linux sans avoir à l’installer). Nous avons besoin d’installer Ubuntu sur la machine virtuelle, choisissez tout d’abord la langue d’installation puis Installer Ubuntu.

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Choisissez Effacer le disque et installer Ubuntu. Inutile de chiffrer le disque.

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

 

Choisissez la disposition des touches du clavier

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Enfin définissez votre compte utilisateur. Saisissez un mot de passe (attention, le clavier numérique n’est pas actif par défaut). Cochez Ouvrir la session automatiquement.

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Appuyez sur Continuer pour démarrer l’installation.

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts

Trouver le Terminal

Si vous débutez sur Linux et Ubuntu, aucune inquiétude, vous allez rapidement trouver vos marques par rapport à Windows ou macOS. Ubuntu est livré avec la suite bureautique LibreOffice, le navigateur internet Firefox, Thunderbird (email), Rhythmbox music… Ici, nous aurons juste besoin du Terminal !

virtualbox installation ubuntu 16.04 lts terminal

Installer les outils VirtualBox

Pour pouvoir utiliser la carte SD directement sous Ubuntu, vous devez installer les outils de VirtualBox. Allez dans le menu Devices de VirtualBox et sélectionnez Insert Guest Additions CD Image

Un CD Rom est monté sur Ubuntu qui vous propose d’installer automatiquement le logiciel qu’il contient. Acceptez. Votre mot de passe vous sera demandé

virtual box installation outils guest tools

Installer les outils de compilation d’Armbian

Maintenant que Linux est prêt, nous allons pouvoir installer les outils de compilation d’Armbian. Pour cela, exécutez ces commandes successivement. La première consiste à ajouter la commande git qui permet de gérer des codes sources depuis GitHub. La seconde permet de récupérer en local le projet d’Igor.

Compiler Armbian (3.x) pour un Orange Pi Plus 2e

Je vous propose donc de créer une image Armbian pour un Orange Pi Plus 2e. La préparation du système est réalisée par le script compile.sh que l’on lance comme ceci ./compile.sh. Il est possible de passer des paramètres au lancement ou modifier les paramètres avant de le lancer en éditant ce dernier avec nano.

C’est ce que nous allons commencer par faire pour changer la langue par défaut de manière à avoir directement le système en Français (à l’exception du clavier). Ouvrez le script sudo nano compile.sh  et allez à la ligne DEST_LANG. Remplacez la valeur par fr_FR.UTF-8. Enregistrez (CTRL+X puis Y).

Tous les paramètres disponibles sont détaillés sur la documentation officielle d’Armbian ici. Nous n’allons pas rentrer dans tous les détails techniques dans ce premier tutoriel.

Maintenant, lancez le script de compilation avec la commande

L’option KERNEL_CONFIGURE=YES permet de choisir la branche du noyau (optionnel). Il est nécessaire d’accorder les privilèges Root au script, saisissez votre mot de passe.

armbian build start compile

Un petit résumé de la situation avant de continuer

armbian build compilation

Choisissez OS Image for Installation to SD card

armbian build compilation image sd u-boot

Sélectionnez votre carte et le modèle. Attention à ne pas vous tromper car la compilation est longue

armbian build compilation choix carte board

On peut créer une image basée sur Ubuntu Xenial 16.04 LTS (la même que la machine virtuelle) ou Jessie, la base de Raspbian du Raspberry Pi

armbian build compilation jessie xenial ubuntu

Enfin choisissez la version server (sans bureau graphique) ou Desktop (avec bureau)

armbian build compilation server desktop

C’est parti pour la compilation. Sur mon Mac Mini (configuration ci-dessus), ça prend environ 30 minutes pour la version serveur et environ 70 minutes pour la version Desktop. Une grande partie du travail est réalisé dans le dossier output (cache, image finale…). A la fin de la création, l’image du système se trouve dans le dossier image. L’image pèse environ 1.3Go pour la version serveur et 2.3Go pour la version bureau.

armbian creation image terminee

Préparation de la carte SD avec Etcher

On peut réaliser la carte SD en ligne de commande, mais Etcher fait très bien ce travail avec une belle interface graphique alors pourquoi faire compliqué. Récupérer Etcher pour Linux x64 ici.

Après la décompression, Ubuntu va vous proposer d’installer Etcher, acceptez. Ouvrez Etcher depuis le menu Ubuntu.

Insérez la carte SD (à l’aide d’une clé USB par exemple). Celle-ci doit être montée automatiquement. Si ce n’est pas le cas, vérifiez qu’elle n’a pas été montée sur l’ordinateur hôte. Dans ce cas, vérifiez les points suivants

  • Les outils Virtual Box ont été installés
  • Le pack d’extension prenant en charge l’USB 2/3 a été installé
  • La clé USB a été attribué à la machine virtuelle (dans le menu Device / USB)

Sélectionnez l’image Armbian

armbian gravure etcher selection image

Etcher sélectionne automatiquement la carte SD. Si ce n’est pas le cas, c’est quelle n’a certainement pas été montée sur la machine virtuelle. Lancez la copie. Votre mot de passe vous sera demandé.

armbian etcher authentification necessaire

L’opération ne dure que quelques minutes.

armbian preparation carte sd etcher en cours

Après la vérification, la carte SD est automatiquement démontée.

Démarrage sur la carte SD

Voilà, le système est prêt. Il ne reste plus qu’à suivre ce tutoriel pour terminer la configuration (création d’un utilisateur, configuration du clavier, réglage de la sortie vidéo…).

Attention. Comme tous les modèles de la gamme Orange Pi, vous risquez de rencontrer des problèmes d’affichage sur d’anciens moniteurs DVI ou VGA. Connectez l’Orange à un téléviseur. Tout est expliqué dans le tutoriel indiqué ci-dessus.

Et voilà, Armbian est parfaitement fonctionnel.

armbian orange pi plus 2e build linux sd card image
Cliquez pour agrandir

C’est le bureau XFCE4 qui est installé sur la distribution Ubuntu. De nombreux logiciels de productivité sont déjà pré-installé

logiciels installes armbian ubuntu xfce

Configurer le système en Français

En modifiant le paramètre DEST_LANG, le système est en partie en Français. Il nous reste quelques réglages à faire. Ouvrez le menu Applications puis Paramètres et enfin Prise en charge des langues. Ubuntu fait une vérification et propose d’installer les paquets de langue. C’est normal, le script n’a pas récupéré tous les paquets de langue au moment de la compilation de l’image. Acceptez.

ajout support de langue

Lorsque l’installation est terminée, choisissez Français dans la liste et appuyez sur Appliquer à tout le système. Maintenant tous les messages, boutons, menus seront en français.

Configurer le clavier en français

Ouvrez le menu Applications puis Paramètres et enfin Clavier. Allez à l’onglet Disposition. Cliquez sur Ajouter en bas de la boite et choisissez Français dans la liste

armbian choix francais clavier

Utilisez la flèche pour faire remonter le français en première position. Le clavier est maintenant configuré en AZERTY.

Compiler Armbian avec le noyau 4.x) pour Orange Pi

J’ai également essayé de compiler Armbian pour un Orange Pi Lite (version Wi-Fi) et un Orange Pi Plus 2e. Si l’image crée fonctionne parfaitement avec la branche stable de linux 3.x et 4.4.x, ce n’est malheureusement pas le cas pour la branche en cours de développement qui m’intéresse. La carte SD démarre mais l’OS ne boot pas. J’ai droit à la Led rouge clignotante. L’Orange Pi Lite semble pour le moment exclu de cette branche. Si quelqu’un a résolu le problème, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

Dans le prochaine tutoriel, nous verrons comment installer Armbian sur la mémoire eMMC qui équipe de plus en plus de Mini PC carte.